CONSORTIUM SANTE DU SOL AFRIQUE DE L’OUEST (WASHC) ATELIER REGIONAL DE CLOTURE DU 22 AU 23 Mars 2017 A IBADAN, NIGERIA

Cet atelier a pour objectif de discuter les éléments de la base de données proposée lors de l’atelier précédant (03 au 07 Janvier 2015) avec les structures de vulgarisation afin de déterminer la forme que va prendre cette base.

Les échanges ont porté sur des informations sur l’Alliance pour la Révolution Verte en Afrique (AGRA), le consortium Santé du sol ainsi que sur le concept et principes fondamentaux de la GIFS. Celles-ci ont été suivi  des discussions riches notamment sur:

 

(i) Comment le consortium compte intervenir pour résoudre les contraintes liées aux engrais minéraux en terme de quantité, qualité, accessibilité et utilisation afin d’aider les producteurs? En réponse, il est ressorti que des projets membres du consortium, financés par AGRA, interviennent sur cette question. Le consortium vise à accroitre la marge bénéficiaire des producteurs afin  de démontrer les gains économiques de la GIFS et inciter les producteurs à l’adopter.

L’intérêt du consortium est d’assurer la synergie d’action entre les différents intervenants en GIFS au Niger. Les projets agro-dealers conduits par l’ONG APGR / CEB (Appuis à la promotion des Groupements Ruraux / Contribution à l’Education de Base) et PAQSEN (Projet d’Amélioration de la Qualité et des Standards des engrais au Niger) tous financés par AGRA œuvrent pour la promotion des d’engrais au Niger. Le projet PASDIN (Projet d’Appui aux Systèmes de Distribution d’Intrants au Niger) travaille aussi sur la structuration et la formation des agro dealers.

(ii) Dans le domaine des formations diplômantes (PhD par exemple) il est ressorti que le projet n’offre pas de bourse mais peut apporter un appui tel que la formation en connaissances d’intrants, à la rédaction des projets / dossiers de recherche de financement ; Etant entendu que AGRA a un programme formation diplômante.

(iii) Le souhait de création de cadre régional de concertation sur la GIFS a aussi été émis. Des points focaux régionaux existent déjà et de leurs activités dépendra cette création.

Présentation des éléments de la base de données : méthodologie de la recherche bibliographique et résultats obtenus jusqu’ici. Les différentes interventions ont porté entre autres sur :

(i) la  prise en compte des images et éléments sonores ;

(ii) la disponibilité des moyens pour produire des supports de partage et des produits issus de la base de données ;

(iii)   les supports que les services régionaux de vulgarisation utilisent pour conseiller les producteurs, notamment les documents de référence pour la vulgarisation au Niger ;

(iv)   et les difficultés et insuffisances que rencontrent les services de vulgarisation dans l’utilisation de ces documents.

C’est ainsi qu’une liste des sources possibles a été dressée (Cf. annexe 2).

Exposé sur les principes de construction de la base de données relative à la GIFS suivi de discussions. L’exposé comportait les points suivants : (i) Contexte et justifications de la création de la base de données ; (ii) principaux résultats attendus ; (iii) démarche méthodologique ; (iv) défis ; (v) chronogramme indicatif.

On retient de cet exposé que la conception d’une base de données pour la GIFS au Niger est une opération réalisable dans un délai relativement raisonnable (Cinq semaines environ). Tout dépend de l’existence de données informatisées sur la question. Elle requiert l’action synergique des différents intervenants seule à même de garantir son efficience. Le modèle de base de données suggéré est celui basé sur l’approche relationnelle. L’accès à la base de données à partir d’internet est conditionné aux règles de confidentialité du blog hébergeant le site du consortium. Autrement, il faudra soit se passer de l’accès à partir d’internet, soit rechercher un autre site d’hébergement.

Autre

  • Insuffisance d’études économiques récentes sur la GIFS.
  • Rôle des agro-dealers dans le consortium qui constituent un groupe des bénéficiaires.
  • Relation agro-dealers – vulgarisation.
  • Insuffisance de background du vulgarisateur / formation / recyclage.
  • Fiches techniques ont plus un caractère national ne prenant pas en compte les spécificités des zones agro-écologiques et la  diversification des cultures.
  • Types de canaux de vulgarisation et leurs efficacités ; les mass médias (les radios communautaires, la BBC, RFI) avec des émissions en langues nationales se sont avérés être les meilleurs.


Groupe de travail au cours du développement des éléments de la base de données à Dosso, Niger

Cahier de charge des groupes de travail du consortium à diffuser.

Discussions sur le déficit d’informations et comment y remédier : mettre à jour les fiches techniques ; insuffisance d’échange d’informations entre les vulgarisateurs et le niveau national.

Recommandations :

(i)  Inclure les services de vulgarisation et transfert de technologie dans les programmes de renforcement de capacités.

(ii)  Que tous les acteurs de la GIFS contribuent à l’alimentation de la base de données.

 

Autres

·   le coordonnateur du consortium est membre du CP du PAQSEN

·  la coordination du consortium a été invitée à participer à la réunion du cabinet du ministre de l’Agriculture le Mardi 03 Février, 2015 mais elle a été reportée au Mardi 17 Février, 2015.

·   le président du groupe de travail mobilisation des ressources

Note d'orientation

Les sols ferrugineux tropicaux qui représentent environ 80 % des sols au Niger sont généralement de texture sableuse et caractérisés par une faible fertilité naturelle (faibles teneur en matière organique et capacité de rétention en eau). Cependant, les sols des vallées (dallols, goulbis, fleuve Niger et lac Tchad) ont des propriétés physico-chimiques relativement bonnes grâce à leur texture dominée dans l’ensemble par des éléments fins. Mais il faut mentionner que ces sols ont tendance à se dégrader à cause de la forte exploitation et surtout de certaines mauvaises pratiques agricoles (monoculture, brûlis, exportation des résidus des cultures etc.). En savoir plus...

Cliquez sur l'image

Visiteurs

0343675
Ajourdhui
Hier
Cette semaine
Semaine passée
Ce mois
Mois passé
Total visiteurs
253
249
736
1871
3327
13572
343675

Forecast Today
312

27.62%
4.83%
5.30%
1.05%
0.19%
61.01%
Online (15 minutes ago):67
67 guests
no members

Newsletter